Défis et stratégies de défense des Droits Humains dans les conflits

Date

20 Sep 2013 22:00

Address

CPAS de Saint-GillesEspace Fernand Bernier, 40 rue Fernand Bernier
Tram 81 - Arrêt Bethleem
  Brussels
Belgium

Event Type

L - Conference, forum

Organiser type

Federations / Associations

Section

Security

Event Location

Brussels

Event Description

“Chacun a le droit, individuellement ou en association avec d'autres, de promouvoir la protection et la réalisation des droits de l'Homme et des libertés fondamentales aux niveaux national et international.” (Résolution UN 53/144, Article 1)

Le cadre international dans lequel opèrent les Défenseurs des Droits Humains est basé sur la Résolution des Nations Unies adoptée en 1998 lors du 50e anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. 15 années plus tard, nous voudrions jeter un regard sur les accomplissements en faveur des Défenseurs des Droits Humains. Leur situation a-t-elle changé et s’est-elle améliorée, ou font-ils encore face aux mêmes dangers et menaces ? Si oui, qui a la responsabilité de garantir que les Défenseurs des Droits Humains bénéficient effectivement d’une sécurité suffisante pour effectuer leur travail ? Quels mécanismes existent aux niveaux local, national, européen et international ? Comment ces différents mécanismes peuvent-ils mieux être utilisés, au bénéfice des acteurs qui protègent et ont besoin de protection ? Comment défendre les défenseurs des Droits de l’Homme? Dans le monde de la protection des Droits de l’Homme, il y a les défenseurs, en première ligne auprès des personnes menacées, et puis les défenseurs des défenseurs, présents sur le terrain ou agissant à distance. Il y a des organisations locales et internationales, des organisations solidaires et d’autres non-partisanes. Quels sont les rôles spécifiques des défenseurs représentant la société civile, les instances politiques, gouvernementales et internationales ? Quelle complémentarité entre défenseurs locaux et défenseurs internationaux ? Quelles différences entre organisations « solidaires » et organisations « non-partisanes » ? La multiplicité des acteurs procure-t-elle une plus-value ? Comment optimiser l’impact sur la sécurité des personnes et populations menacées ? Des représentants d’Amnesty International, Front Line Defenders, PBI, Protection International et du Parlement Européen feront partie du panel pour discuter l’importance de la protection des Défenseurs des Droits Humains et de ceux qui font appel à eux.

Nous aurons un aperçu du travail de ces organisations et des problèmes qu’elles rencontrent encore dans le cadre de leur travail pour protéger les Défenseurs des Droits Humains autour du monde. Nous verrons aussi si et comment les mécanismes qu’elles mettent en œuvre et qui coexistent peuvent être mieux utilisés, au bénéfice des acteurs qui protègent et ont besoin de protection.

Le programme: Film «Hasta la ultima piedra» à 17h 18h : interventions et débats avec Claudio Guthmann (Amnesty International), Vincent Forest (Front Line Defenders), Pascale Boosten (Protection International), Marianne Bertrand (PBI), Juliette Boulet (Ecolo). Débat modéré par Eric David (ULB).

Exposition de l‘oeuvre ’’Le 10 Décembre’’ d’Anne Schmitz Musique avec GENTE DEL SUR Samedi 21 Septembre de 16h30 à 22h30 Journée internationale de la paix CPAS de Saint-Gilles Espace Fernand Bernier, 40 rue Fernand Bernier - 1060 Bruxelles (Tram 81 - Arrêt Bethleem) Entrée: 8€ ou entrée + souper: 15€ Réduction pour étudiants pensionnés & sans-emplois Souper : inscription obligatoire avant le 16 septembre : pbibru@scarlet.be ou sur la page Facebook de Peace Brigades International Belgium